Mathieu Lemay n'a pas été en mesure de déjouer le jeune gardien auquel il a fait face.

Une journée impeccable pour le Super Défi Huskies

Les partisans, les joueurs et le personnel d’entraîneurs avaient le sourire aux lèvres après le Super Défi Huskies, un concours d’habiletés organisé p

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a réussi à dégager un surplus de près de 235 000 $ en 2013-2014, mais devra redoubler d’efforts pour couper dans les dépenses en 2014-2015.

Coupures : le Cégep en mode solutions

Même s’il a dégagé un surplus d’un peu plus de 200 000 $ en 2013-2014, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue doit se serrer la ceinture dans les prochains mois pour arriver à couper...

À la rentrée 2014, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue comptait 30 étudiants de moins qu’à l’automne 2013. Si la situation est récurrente, il faudra trouver une façon de résorber la diminution.

Le Cégep inquiet d’une diminution des effectifs

Dans son rapport annuel de 2013-2014, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue faisait état de ses inquiétudes quant à une baisse des demandes d’admission à l'automne 2014.

Le sentier glacé fermé du 24 au 29 décembre

(Dominic Chamberland) – En raison des conditions météorologiques défavorables, la Ville de Val-d’Or se voit contrainte de fermer le sentier glacé de l

Léo Gagnon et Marcel Bouchard ont hissé la bannière de Lucille Tremblay en présence de ses sœurs Denise et Yvette ainsi que de son frère Robert.

Lulu immortalisée par les Comètes

Les Comètes midget AA d'Amos ont immortalisé la bénévole Lucille «Lulu» Tremblay en hissant une bannière à son nom au plafond du Complexe sportif.

De gauche à droite, Anie Demers de l’école La Source, Lise Paquet de la Ville de Rouyn-Noranda, Christope Déziel-Vivier, Jean Mercier de la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda, Donovan Girard et Louis Dallaire du Réseau Biblio.

Les bibliothèques tentent d’attirer les ados

Constatant que la clientèle adolescente se faisait de plus en plus rare dans les bibliothèques de Rouyn-Noranda, la Ville, le Réseau Biblio et la Bibliothèque municipale de ...

Yan Dion

Foreurs: Yan Dion rappelé, Mario Baril embauché

Question de voir ce qu’il a dans les tripes, les Foreurs ont rappelé le jeune espoir valdorien Yan Dion pour la balance de la saison.

Rouyn-Noranda et Hydro-Québec sont en conflit à propos d’une ligne de transport électrique.

Les fils de la discorde

La Ville de Rouyn-Noranda est en conflit avec Hydro-Québec à cause d’une ligne électrique qui a été construite le long de l’avenue Québec, secteur pou

Le pouvoir d’achat des Québécois a diminué en 2013, une première depuis 1996. En Abitibi-Témiscamingue, les revenus ont augmenté sous la moyenne provinciale, du jamais vu depuis 2006.

La croissance des revenus est au ralenti

Après avoir connu des croissances de 4 % annuellement entre 2010 et 2012, les revenus des Témiscabitibiens ont augmenté très peu en 2013.

Le programme Max+ Transport collectif permet à la population de la MRC d’Abitibi de se déplacer à moindre coût.

Max+ Transport collectif de retour en 2015

Le programme Max+ Transport collectif sera maintenu en 2015 et les cartes des 444 membres actuels sont valides jusqu’au 31 mars.

L’attaquant des As, Xavier Girard, a inscrit le premier filet des Rouynorandiens.

Une 20e victoire pour les As

Les As de Rouyn-Noranda ont remporté une 20e victoire cette saison alors qu’ils ont disposé des Élans de Hearst par la marque de 7 à 4.

L’attaquant de 14 ans, Pierre-Olivier Bourque, a terminé son année 2014 avec un tour du chapeau.

Pierre-Olivier Bourque termine 2014 en force

L’attaquant de 14 ans des Citadelles Midget Espoir, Pierre-Olivier Bourque, a terminé l’année 2014 sur une très bonne note. Il a inscrit un tour du ch

Johanne Descôteaux, considère que ne pas inclure dans les procès-verbaux les questions des citoyens est une forme de trahison envers l’histoire. Elle attend toujours une réponse de la plainte qu’elle a formulée au printemps 2014 au sujet de la période de questions.

Témiscamingue: Un malaise qui perdure

Un profond malaise semble s'installer à la période de questions au Conseil des maires du Témiscamingue. Étonnamment, l’impression de se sentir dénigré

Serge Pomerleau a reçu une sentence de 22 ans de prison.

Écrevisse: 22 ans de prison pour Pomerleau

Identifié comme la tête dirigeante d’un vaste réseau de trafic de stupéfiants en Abitibi, Serge Pomerleau a reçu une peine exemplaire de 22 ans de prison.

Les plus récentes vidéos