Actualités Éducation

La 2e installation du CPE Bonnaventure est opérationnelle 0

Par Krystina Sawyer

Toutes vos nouvelles locales

ROUYN-NORANDA - 

Depuis le 14 mai 2012, 52 nouvelles places en service de garde et 12 emplois permanents ont été créés avec la deuxième installation du CPE Bonnaventure et on pense déjà à créer 28 places supplémentaires.

Le coût total de construction avoisine 1,5 M$, financé en majeur parti par le ministère de la Famille à l’échelle de 1,4 M$ et par une mise de fonds du CPE Bonnaventure d’une valeur de 100 000 $.

«On dit 100 000 $, mais en réalité ça va être plus que ça. Moi, je peux vous dire qu’on devra débourser environ 30 000 $ supplémentaires pour la finalité du projet», précise Danielle Minville, directrice générale du CPE.

Ainsi, la cour extérieure du CPE n’est pas aménagée comme il le devrait puisque l’enveloppe budgétaire avoisinait les 20 000 $ qui ont été très vite investis. «Quand on sait qu’un seul aménagement de jeu pour une cour de poupons représente environ 10 000 $, ça veut dire que dans une grande cour, c’est très coûteux», continue-t-elle.

Plusieurs partenaires ont collaboré à ce projet, dont la Ville de Rouyn-Noranda qui a entre autres réaménagé la rue Notre-Dame et prolongé les services municipaux jusqu’au CPE. «Ça représente quand même près de 70 000 $», mentionne Mme Minville.

Les travaux de construction ont quant à eux été exécutés par l’entrepreneur général Construction Claude Poitras inc. Les firmes d’ingénierie Stavibel inc. et d’architectes ARTCAD Groupe Conseil ont également été sollicitées.

Un parcours en dents de scie

Rappelons qu’au printemps 2008, le CPE Bonnaventure s’est vu accorder une installation de 39 places, bonifié d’un octroi supplémentaire de 13 places en novembre 2009. Entre temps, le CPE aura dû revenir à la case départ à trois reprises.

«En un an et quart, on a évalué trois emplacements qui n’ont donné aucun résultat. En 2008, on avait la certification d’un propriétaire de terrain. En fin de compte, le propriétaire a eu d’autres opportunités pour ses espaces, donc on a dû recommencer à zéro», explique-t-elle.

Finalement, en 2010, le CPE signe l’acte de vente du terrain sur la rue Notre-Dame.

Plus de places à venir

Malgré les embûches qu’a pu rencontrer le CPE Bonnaventure pour sa deuxième installation, la présidente du conseil d’administration, Mélanie Arcand, et Mme Minville entrevoient déjà d’agrandir le CPE de la rue Notre-Dame.

«Notre cour extérieure le permet, on pourrait agrandir de 28 places supplémentaires. On attend le prochain appel d’offres du Ministère», conclut la directrice générale.

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.