Actualités Faits divers et judiciaire

Daniel Lapointe intente une poursuite de 785 000 $ 0

Par Bertrand Gosselin

Toutes vos nouvelles locales

SHERBROOKE - 

Le projet de bar-restaurant en face de l’hôtel de ville de Sherbrooke risque d’avorter et l’homme d’affaires Daniel Lapointe intente une poursuite de près de 800 000 $ contre Développement Olymbec.

L’avocat Marcel Després vient d’ailleurs de déposer au greffe du palais de justice de Sherbrooke une requête introductive d’instance, au nom de son client, l’homme d’affaires Daniel Lapointe, par laquelle il réclame à Développement Olymbec une somme de 785,478.72$.

Cette poursuite est reliée à un bail de cinq ans convenu entre M. Lapointe et Développement Olymbec, en vue de l’aménagement d’un bar-restaurant.

Il se serait avéré qu’une fois les travaux préparatoires amorcés en mars dernier, on aurait relevé plusieurs anomalies et des problèmes majeurs au niveau de la présente structure du bâtiment et de l’environnement, dont des Moisissures et d’importants dommages causés par l’infiltration d’eau à l’arrière de la bâtisse, dans la salle de bain et au vestiaire.

Certains sous-traitants se seraient d’ailleurs plaints de malaises physiques considérant l’importance de la contamination de l’air en raison des moisissures.

Une firme spécialisée aurait corroboré la découverte du piteux état des fondations, les infiltrations d’eau et les moisissures.

Toutes les interventions de Daniel Lapointe à Développement Olymbec seraient demeurées sans réponse.

L’homme d’affaires s’adresse donc à la Cour supérieure dans le but de faire résilier ce bail qu’il a signé le 1er mars dernier.

Du même coup, il exige un remboursement des montants qu’il a déjà investis dans la préparation de son projet qu’il voit devoir avorter.

La somme réclamée comprend entre autres les déboursés encourus jusqu’à maintenant (79 704 $) et une perte de profit de l’ordre de 702 600 $

Rappelons que c’est sur ce site de la ruelle Whiting que le bar-restaurant Les Marches du Palais a eu pignon sur rue durant plusieurs années.

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.