Actualités

La bataille de Fabre gagnée par les libéraux 0

Par Ghislain Plourde

le candidat libéral, Gilles Ouimet, a devancé ses principaux adversaires, le péquiste François-Gycelain Rocque et la caquiste  Dominique Anglade, par plus de 3000 voix.

Photo Alarie Photos

le candidat libéral, Gilles Ouimet, a devancé ses principaux adversaires, le péquiste François-Gycelain Rocque et la caquiste Dominique Anglade, par plus de 3000 voix.

Toutes vos nouvelles locales

LAVAL - 

L’affrontement à trois dans la circonscription de Fabre aura profité, au final, au candidat libéral Gilles Ouimet.

Celui qui a succédé à la députée sortante Michelle Courchesne, a devancé ses principaux adversaires, le péquiste François-Gycelain Rocque et la caquiste  Dominique Anglade, par plus de 3000 voix.

L’organisateur en chef du candidat libéral dans Fabre, Albert Cyr, était satisfait du résultat obtenu. «Gilles (Ouimet) n’était pas connu du public ni du milieu politique. Le travail qu’on a fait sur le terrain a porté fruit. Nous aurons un bon député, un digne successeur à Michelle Courchesne.»

Le représentant péquiste, François-Gycelain Rocque, a estimé avoir mené une belle campagne. «Ce n’est pas le résultat auquel je m’attendais, mais globalement ce fut une très belle course. Nos adversaires (PLQ et la CAQ) ont mis le paquet pour gagner le comté.»

La candidate caquiste, Dominique Anglade s’est dite fière de ce que son parti a accompli. «Là où tous nous voyaient échouer, nous avons réussi. Nous avons mis sur pied une équipe et un programme pour mener une campagne digne de ce nom», a commenté celle qui agit comme présidente du parti de François Legault.

Depuis la création du comté, en 1966, Les électeurs de Fabre ont toujours choisi le candidat du parti porté au pouvoir.

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.