Sports Baseball

Simon Gravel signe avec les Red Sox de Boston 0

Par Marie-Claude Chiasson

Simon Gravel, nouveau porte-couleur de l’organisation des Red Sox de Boston.

Courtoisie

Simon Gravel, nouveau porte-couleur de l’organisation des Red Sox de Boston.

Toutes vos nouvelles locales

REPENTIGNY - 

Le receveur du Royal de Repentigny de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ), Simon Gravel, a conclu une entente verbale avec les Red Sox de Boston dans le baseball majeur vendredi.

Après les examens physiques, le jeune homme de Terrebonne se rapportera à une formation affiliée aux mythiques Bostonnais dans leur réseau de développement, une fois son contrat officiellement signé cette semaine.

Gravel était courtisé par au moins trois équipes la semaine dernière et a participé à un camp d’évaluation à Fort Myers, en Floride, avec les Red Sox.

«Aussitôt la période d’évaluation terminée, les commentaires ont été bons. Certains m’ont même mentionné qu’ils avaient bien aimé ce qu’ils avaient observé», a offert celui qui quitte le Royal de Repentigny après un tour de piste de près de deux saisons.

L’empressement des Red Sox a été tel que moins d’une heure après avoir quitté le terrain, Gravel et son père ont reçu l’appel de Chris Pritchett, le responsable du recrutement de l’équipe au Canada.

L’offre de contrat qu’a accepté Gravel ne comporte toutefois une entente que pour la saison prochaine.

«À peine un mois après la séance de repêchage des Ligues majeures et de nombreuses signatures, les équipes sont actuellement toutes complètes, m’a-t-on expliqué».

D’ici le début du calendrier 2014, les Red Sox ont donc proposé à Gravel de se joindre à une formation de leur réseau avec laquelle il s’entraînera sans participer aux matchs.

L’entente qui a été conclue serait également assortie d’une invitation à la ligue de développement automnal qui lui permettrait de faire ses premiers pas dans le baseball professionnel dans à peine un peu plus de deux mois.

«L’organisation entière se réjouit pour lui. Nous perdons un joueur d’un rare talent, mais nous sommes tous convaincus que «Garnote» saisira l’occasion qui s’offre à lui», a commenté le pilote du Royal Danny Prata.

L’athlète de 6’2’’ et 210 livres connaissait un bon début de saison avec le Royal, maintenant une moyenne offensive de 0,282 avec un circuit et huit points produits en 71 présences au bâton. Le frappeur droitier de 18 ans s’était également illustré en 2012 à sa saison recrue dans la LBJÉQ, maintenant une moyenne de 0,324 jumelée à deux longues balles et 29 points produits majoritairement comme frappeur désigné avec la formation championne.

Sous la barre des ,500

Le Royal de Repentigny a glissé sous la barre des ,500, dimanche, après avoir encaissé deux revers aux mains des Guerriers de Granby contre qui il disputait un programme double.

Dans le premier match de la journée, une erreur de Daniel Lepage a permis aux Guerriers d’inscrire quatre points non mérités et se sauver avec une victoire de 7 à 4. Mal appuyé par une attaque qui n’a réussi que cinq coups sûrs, Kéven Spénard a encaissé la défaite.

Plus tard dans la journée, un point marqué à la fin de la septième manche a permis aux Guerriers de rompre l’égalité et d’infliger au Royal une défaite de 5 à 4. Repentigny avait nivelé les chances au début de la manche après avoir tiré de l’arrière par quatre points tôt dans le match. Effectuant une rare présence en relève, Christopher Sauvé a été débité du revers.

Pourtant, jeudi, les Repentignois avaient malmené le Hull-Volant de Gatineau, remportant un gain de 14-0. Dirigéw par Simon Auger qui a obtenu trois coups sûrs et Karl-Jonathan Chery qui a frappé un grand chelem, l'offensive du Royal a placé la balle en lieu sûr à 15 reprises. Au monticule, Christopher Sauvé avait manifesté son aplomb habituel ne concédant que trois coups sûrs en quatre manches et un tiers de travail pour mériter sa sixième victoire de la saison.

Le Royal, dont la fiche s’établit maintenant 15 victoires, 16 défaites, disputera son prochain jeudi alors qu’il accueillera les Aigles de Trois-Rivières.

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.