Sports Autres sports

Le plus gros orignal du monde fait escale à Mont-Laurier 0

N. De Blois

Toutes vos nouvelles locales

La chasse est un art dont Réal Langlois connaît presque tous les secrets. En septembre 2008, il a inscrit le record mondial du plus gros panache d'orignal prélevé sur un mâle de 1560 livres. Depuis sept ans, Langlois parcourt le Québec et l'Ontario pour animer des soirées où sont projetés ses films. Vendredi dernier à la salle McLarens, 400 amateurs de chasse se sont réunis pour rêver d'excursions en compagnie de l'homme-panache.

Le Yukon, site de prédilection des excusions de chasse de Réal Langlois, est peuplé d'orignaux, d'ours noirs, grizzlys et autres animaux. Des paysages sauvages idylliques et des eaux limpides complètent le tableau. De quoi rêver, que l'on soit chasseur dans l'âme ou simplement amant de la nature.

Dans les films de Réal Langlois, les aventures de chasse se terminent par un superbe trophée et un plan sur le visage comblé de l'heureux élu qui prenait part à l'expédition. C'est qu'en compagnie de Réal Langlois, c'est le succès de chasse assuré! Langlois connaît toutes les tonalités du «call» de l'orignal et toutes ses stratégies de drague de l'animal. Il sait même la démarche de l'orignal et reproduit, grâce à «palette de rattling» une pièce de bois de sa conception, qui simule le bruit d'une corne d'orignal.

Il va de soi qu'une expédition de chasse à l'orignal au Yukon en compagnie de l'homme-panache, ce n'est pas accessible à toutes les bourses. Il faut compter plus de 15 000$ pour dix jours de chasse, nourrit et logé. Mais comme ces expéditions sont aussi l'occasion pour Réal Langlois de tourner ses films, vous aurez peut-être du coup, la chance de passer à l'histoire sur pellicule.

Record du monde

La chasse, c'est vraiment une passion pour Réal Langlois. «J'avais 15 ans quand mon père m'a emmené à la chasse pour la première fois», confie l'expert au public, entre deux projections. Entraîneur dans un centre de mise en forme, il a décidé il y a sept ans, de vivre de sa passion. Débutent alors les films et les soirées où l'homme-panache partage ses trucs et astuces aux Nemrods de tout le Québec et de l'Ontario. Ce sont de vrais trucs, qui marchent. Le record mondial que trimbale l'équipée de Langlois dans ses soirées-spectacles, une cinquantaine cette année, en est la plus belle preuve. Cet imposant orignal naturalisé a été abattu à l'arc par Langlois à seulement dix pieds de distance lors d'une expédition au Yukon. Et comble de grâce, cette capture unique est gravée sur pellicule. Le public vit avec Langlois toute l'intensité de ce moment et partage ses émotions. On voit donc la bête s'approcher graduellement jusqu'à être très proche de l'archer. Puis, il décoche et l'orignal s'emballe pour foncer dans la direction opposée. Comment Réal Langlois pouvait-il savoir que l'orignal n'irait pas droit sur lui? «J'essaie toujours de garder un arbre entre moi et l'animal. Mais c'est sûr qu'à une telle distance, il y avait un risque», dit Langlois. L'impressionnant animal arbore un panache de 76 pouces et de 27 pointes. Un record mondial homologué. Cet orignal, l'homme-panache s'y conditionnait depuis longtemps. A la fin de sa soirée, il suggère d'ailleurs à la foule d'avoir une approche positive lors d'expédition de chasse et de tout autre projet.

Une très belle soirée, sommes toutes. Même pour les simples amants de la nature.