Actualités

Une statue à la mémoire d'Eddy Vanier 0

Natalie DeBlois
Darquise Lauzon-Vanier entourée de quelques-uns des membres de sa famille : Patrick Divaret, Claire Mercier, Thomas Divaret,Mila Divaret, Gérald Vanier, Line Vanier, Louis Divaret, Manuel Vanier, Mélanie Salinas-Divaret.

Darquise Lauzon-Vanier entourée de quelques-uns des membres de sa famille : Patrick Divaret, Claire Mercier, Thomas Divaret,Mila Divaret, Gérald Vanier, Line Vanier, Louis Divaret, Manuel Vanier, Mélanie Salinas-Divaret.

Toutes vos nouvelles locales

Afin de rendre hommage à cet homme aimé et grand travailleur qu'était Eddy Vanier, son gendre Patrick Divaret et deux de ses petits-fils lui ont érigé une sculpture monumentale. L'oeuvre a été plantée au beau milieu de la terre des Vanier, sur le chemin de la Lièvre sud à Mont-Laurier.

Eddy Vanier était un homme bon et droit. Un cœur d'or animait ce vaillant homme qui a fait tous les ouvrages que réclamaient sa terre et sa chaumière remplie d'enfants qu'il a élevés aux côtés de sa douce Darquise. En plus des neuf à qui le couple a donné naissance, les Vanier en auront accueilli quelques-uns qu'ils ont élevés comme les leurs. Eddy Vanier s'est éteint en décembre dernier à l'âge de 94 ans.

Bien connu de tous, Eddy Vanier aura été tour à tour bûcheron, colporteur, cultivateur, éleveur de bovins, pêcheur, chasseur, trappeur, guide de chasse et pêche, scieur de bois et planteur d'arbres. «Il a été plus que tout autre, de «lacs et de rivières, de gibier et de poisson, de foins et de moissons, de sucre et d'eau d'érable, de janvier sous zéro.», citera son gendre Patrick Divaret. Aidé de Louis Divaret et Manuel Vanier, petits-fils d'Eddy, il a érigé cet été une statue de huit pieds de hauteur, inspirée d'une photo datant de 1967, alors qu'Eddy Vanier était guide de chasse et pêche. La sculpture est faite de 300 livres d'acier soudé et fut placée au milieu d'une forêt de 32 000 arbres plantés par Eddy Vanier il y a une trentaine d'années. Patrick Divaret a été enseignant en arts plastiques à la polyvalente St-Joseph dans les années 19 70.

«Cet hommage est unique en son genre dans notre ville. Il concerne un personnage typique de notre culture qui a œuvré toute sa vie pour le développement de notre région. Je souhaite longue vie aux Vanier et à leurs descendants», de conclure Patrick Divaret.