Actualités Éducation

« Croyez-vous aux Ovnis ? » 0

Par Guillaume Vincent

Robert Lamontagne a donné une conférence teintée d’humour mais somme toute très réductrice du phénomène ovni.

Guillaume Vincent

Robert Lamontagne a donné une conférence teintée d’humour mais somme toute très réductrice du phénomène ovni.

Toutes vos nouvelles locales

MONT-TREMBLANT - 

Les ufologues amateurs qui ont répondu oui à cette question ont sans doute été déçus lors de cette conférence donnée par le Dr Robert Lamontagne.

À l’occasion de la cinquième édition de l’Évènement astronomique Vélan, le samedi 20 juillet, au Domaine Saint-Bernard, le Dr. Robert Lamontagne a passé en revue certains des plus gros canulars de l'ufologie moderne afin de démontrer qu'aucune preuve à ce jour ne permet d'affirmer l'existence d'êtres extraterrestres.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les gouvernements nous cachent-ils des informations clés ? Recevons-nous la visite d’extraterrestres dotés d’une intelligence supérieure, et ce, depuis la nuit des temps ? Sinon, comment expliquer la fabuleuse précision architecturale de monuments construits il y a des milliers d’années comme les pyramides ? Que sont réellement les « crop circles », ou cercles de culture, qui apparaissent la nuit dans les champs d’Angleterre ?

Selon Robert Lamontagne, directeur de l’Observatoire du Mont-Mégantic, tout ceci n’est que fumisterie. Il s’est d’ailleurs amusé pendant près d’une heure à balayer du revers de la main quelques faits saillants de l’ufologie moderne avec humour et sarcasmes. Pourquoi réfuter ces millions de témoignages à travers le monde ?

Des explications simplistes      

Certaines des théories avancées par le conférencier ont semblé destinées à servir les conclusions recherchées. Les crop circles, à titre d’exemple, font l’objet d’études en raison de leur étonnante symétrie et leur incroyable complexité. Selon le Dr Lamontagne, tous ces phénomènes mystérieux ont trouvé leur explication lorsque deux plaisantins ont avoué leur forfait au début des années 90. Depuis, le nombre toujours grandissant de cercles de culture à travers le monde ne peuvent, par conséquent, qu’être de simples imitations.

Il en de même pour ces étonnantes constructions que sont les pyramides d’Égypte. « Certains prétendent qu’une fois divisée par cent, la circonférence de la grande pyramide de Khéops exprimée en pouces représente le nombre de jours de notre calendrier grégorien. Il ne peut donc s’agir que de connaissances extraterrestres, raille le conférencier. Au même titre, mon stylo, qui mesure 15 cm, multiplié par mille milliards, équivaut à la distance Terre-Soleil. Monsieur Bic est donc un extraterrestre. C’est indéniable ».

Les canulars n’expliquent pas tout

Parmi ces canulars, il en est un qui fit le tour du monde. Ces fameuses lumières observées par des milliers de témoins au-dessus de la Belgique entre 1989 et 1991, plus connues sous le nom de la vague belge, auraient récemment trouvé une explication lorsqu’un certain Patrick M. s’est dénoncé.

« Il s’agissait en fait d’un morceau de styromousse doté d’ampoules électriques, le tout attaché à un fil… et on prenait des photos », explique M. Lamontagne. Vision somme toute un peu réductrice du problème. Comment ce simple morceau de styromousse, qui volait on ne sait trop comment, a-t-il pu être aperçu par des milliers de personnes ? Doit-on vraiment résumer le phénomène ovni à ce genre de supercheries ?

Selon un article du Huffington Post, paru le 11 août 2011, le plaisantin en question se serait confondu en excuses auprès de la communauté d’ufologues. « Il y a eu d’innombrables observations d'engins triangulaires. Avec cette maquette, je n'ai fait qu'imiter la description que donnaient les témoins des engins qu'ils observaient. La vague belge est bien plus complexe et plus intéressante que cette supercherie que je regrette évidemment », a confessé Patrick M.

 

 

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.