Divertissement

Sortir sur la Rive-Sud 0

Diane Lapointe

Toutes vos nouvelles locales

LONGUEUIL. Qui a dit que l'on devait traverser les ponts pour prendre des vacances? On peut faire de belles découvertes culturelles dans le 450. Spectacles d'humoristes, d'artistes populaires, festivals, concerts rocks ou symphoniques, opéras ou opérettes, dites ce que vous aimez et nous vous dirons où aller!

Levée de rideaux

Le 450 a son night life et sa vie culturelle. Et davantage depuis que le Théâtre L'Étoile, dans le Quartier Dix30 de Brossard, a vu le jour. Robert Charlebois y a brillé lors de la récente ouverture.

À Longueuil, plusieurs grands noms montent régulièrement, depuis près de 20 ans déjà, sur la scène du Théâtre de la Ville. Les Diane Dufresne, Patrick Norman, Fred Pellerin, Chloé Ste-Marie, Ariane Moffat et Michel Fugain, pour ne nommer que ceux-là.

Plus de 150 000 spectateurs circulent chaque année au Théâtre de la Ville, qui offre une soixantaine de spectacles. Le Carré Théâtre, avec sa petite salle intimiste Carpe Diem, est un autre acteur important.

Et l'Orchestre symphonique de Longueuil rayonne sur la région depuis 22 ans. Une trentaine de concerts sont applaudis par près de 25 000 spectateurs chaque année, sans parler du concert gratuit en plein air, au Parc régional, qui a attiré pas moins de 10 000 personnes l'an dernier, et qui revient le 7 août prochain avec un hommage au grand Pavarotti.

Dynamique

L'industrie culturelle de la Montérégie est très dynamique. On n'a qu'à jeter un coup d'œil sur le calendrier culturel produit par le Conseil montérégien de la culture et des communications pour le constater; plus de 300 activités qui ont de quoi vous plaire.

Dans l'arr. du Vieux-Longueuil, la Société des Arts et de la Culture (SODAC) soutient les artistes, organise des expositions et reçoit chaque été des artistes variés et plus de 20 000 spectateurs pour ses Rendez-vous au parc St.Mark.

On peut aussi se tourner du côté de Plein Sud pour découvrir des expositions d'artistes professionnels en art contemporain. Le 450, c'est vraiment un grand monde de créateurs, d'acteurs et. de complices.

Raymond Legault, résident de Longueuil et président de l'Union des artistes

«Je me réjouis de constater que depuis quelques années, le 450 produit ses propres spectacles, alors que traditionnellement, on présentait ceux de Montréal, souligne Raymond Legault. Plusieurs artistes et producteurs habitent la Rive-Sud et ont le goût de travailler ici. C'est également intéressant d'observer le même phénomène du côté de la scène théâtrale, particulièrement des théâtres d'été. Il faut dire que le 450 a un bon bassin de spectateurs.»

Micheline Coossa, abonnée de l'OSDL

Micheline Coossa et son conjoint se sont abonnés à la série des grands concerts dès la première année de fondation de l'Orchestre symphonique de Longueuil. «C'était en 1986. À cette époque, le fondateur de l'orchestre, maestro Jean-Pierre Brunet, était le professeur de violon de notre fille. Nous avons dès le tout début grandement apprécié le talent des musiciens. La programmation a toujours été attirante, riche et a réussi à se renouveler.»

«L'OSDL a la qualité de rejoindre un grand public tout en étant éclectique. Comme spectateurs, nous avons l'avantage de profiter d'un grand orchestre qui offre ses concerts dans une salle plus petite, plus intimiste, ce qui, à mon sens, est très convivial. Le chef Marc David réussit d'ailleurs à merveille à bien communiquer avec son public.»

«C'est un orchestre qui possède de formidables talents et qui a pris de la maturité en 22 ans. Nous avons eu à cœur son développement, nous y sommes attachés et à chaque année, nous avons hâte de renouveler notre abonnement.»