Opinion Lettres des lecteurs

Pincez-moi ! 0

Toutes vos nouvelles locales

Harper.... l'ancien leader du Canadian Alliance, protégé de Manning, le leader du Reform Party et des séparatistes votent pour lui? Je tombe en bas de ma chaise. Quelqu'un, pincez-moi!

Je ne peux m'empêcher d'exprimer mon total désarroi devant la monté harperite au Québec, et surtout dans les bastions péquistes! Sommes-nous à ce point rendus amnésiques?

A-t-on oublié.

1) que Harper S'est opposé férocement à l'accord du Lac Meech?

2) que Harper s'est opposé férocement à l'accord de Charlottetown et à toute reconnaissance de société distincte pour le Québec?

3) que Harper a combattu la loi 101?

4) que Harper s'est battu pour enrayer la loi sur l'enseignement francophone, ici même, chez-nous!?

5) que Harper était contre le bilinguisme au Canada?

6) que Harper était le protégé de Preston Manning, le leader du Reform Party, le parti le plus anti-Québec de l'histoire canadienne?

7) que Harper était à la tête du Canadian Alliance, le parti qui a bondi des cendres du Reform Party et tout aussi anti-Québec?

8) que Harper a été président pendant 5 ans - jusqu'à ce qu'il donne sa démission lorsqu'il a été élu au parlement, du National Citizens Coalition, groupe de lobbying puissant fondé dans les années 1960 par un riche assureur qui a, comme but ultime, de privatiser le système de santé?

Je ne suis pas péquiste, mais malgré ça, dans mon cas, je peux fièrement clamer que ce n'est pas juste ma plaque d'auto qui a de la mémoire: Moi aussi je me souviens! Comment pouvons-nous oublier l'affront que Harper a fait au Québec? Ça me dépasse! C'est bien beau de ne pas aimer Dion, mais de là à voter pour Harper, il me semble qu'il y a une marge!

Il serait peut-être temps qu'au Québec, on cesse de voter «contre» un parti, et que l'on commence à réellement s'informer sur les plateformes de chaque parti pour voter «pour» un parti, dans le vrai sens du terme, et en toute connaissance de cause.

Les pommes de route de Harper ne démentent pas, les faits et l'histoire parlent. Permettez-moi de douter allègrement du revirement de ce monsieur. Toutes ses actions politiques depuis 20 ans n'ont rien à voir avec ses allégations actuelles et démontrent le vrai visage du parti conservateur d'aujourd'hui et leur objectif réel.

Louise Hurteau,

Candiac