Actualités Politique

Des bureaux de passeport maintenant disponibles sur la Rive-Sud 0

Par Alexandre Lampron

Toutes vos nouvelles locales

RIVE-SUD. Les résidents de la Rive-Sud n'auront dorénavant plus besoin de se rendre à Montréal pour obtenir les services de passeport. Depuis le 31 janvier, deux bureaux situés aux Centres Service Canada (1195, Chemin du Tremblay, à Longueuil et au 2501, boul. Lapinière, à Brossard) ont ouvert leurs portes.

Le personnel de Service Canada reçoit dorénavant toutes les applications de passeport standards, s'assure qu'elles sont bien complétées et les achemine directement à Passeport Canada aux fins de traitement. De plus, il examine les documents et peut certifier que le requérant a présenté une preuve de citoyenneté acceptable, lui permettant ainsi de conserver ses documents originaux.

«Service Canada offre aux citoyens un accès à guichet unique pour une vaste gamme de services et de programmes du gouvernement du Canada, et je suis heureuse que le ministre des Affaires étrangères (Lawrence Cannon) ait été à l'écoute des besoins de notre population, a mentionné la députée de Brossard-La Prairie, Alexandra Mendès. Nous avons maintenant accès à ce service fondamental d'application ou de renouvellement de passeport sans avoir à traverser le pont ni à payer des frais de stationnement élevés.»

Le Bloc se réjouit aussi

Pour leur part, les députés bloquistes Josée Beaudin (Saint-Lambert), Jean Dorion (Longueuil-Pierre-Boucher), Carole Lavallée (Saint-Bruno-Saint-Hubert) ainsi que Luc Malo (Verchères-Les Patriotes) se réjouissent aussi de l'accès de nouveaux services de passeport. Toutefois, ils rappellent que l'initiative ne répond que partiellement aux besoins des citoyens.

«Le gouvernement fédéral doit répondre aux revendications de la population dans le but d'offrir un service de délivrance de passeport urgent (24 heures) et express (2 à 9 jours ouvrables) sur la Rive-Sud, comme c'est le cas à Montréal et Laval, ont affirmé les députés du Bloc Québécois. Avec le resserrement des conditions d'entrée aux États-Unis, depuis le 1er juin 2009, la demande pour les passeports a augmenté considérablement. Davantage de nos citoyens doivent se déplacer par leurs propres moyens vers le bureau régional de Montréal. En annonçant ces ouvertures sur la Rive-Sud, le ministre Cannon aurait dû corriger complètement cette situation injuste.»

Le Bloc Québécois a tenu à rappeler qu'il revendiquait déjà, en 2004, un bureau de passeports sur la Rive-Sud pour y desservir les quelque 700 000 résidents.