Actualités

«Jeter de la nourriture, c’est criminel» - Benoît Duguay, spécialiste en consommation 0

Par Martine Veillette

Toutes vos nouvelles locales

Pour Benoît Duguay, professeur à l’Université du Québec à Montréal, les supermarchés devraient offrir un rabais considérable ou donner la nourriture moins fraîche plutôt que de la jeter.

«Même si on est un pays riche, il y a des gens qui ne mangent pas. Dans notre monde actuel, jeter de la nourriture, c’est criminel quand on peut la donner», soutient-il.

Selon lui, les commerces qui œuvrent dans l’alimentation devraient offrir un rabais important lorsque la date «meilleure avant» approche afin d’écouler les produits ou les donner à des organismes de bienfaisance, comme la Maison du Père.

Il estime que d'un point de vue économique, les commerçants doivent tenter le plus possible de réduire leurs pertes, qui grugent directement leurs profits. Ils doivent donc bien évaluer leur clientèle afin de savoir quoi acheter.

Trois types de consommateurs

M. Duguay indique qu’il y a trois types de consommateurs. La première catégorie est composée de clients qui ne se préoccupent pas du prix et n’achèteront pas un produit moins frais. Ils sont aussi exigeants et n’achèteront pas un fruit trop mûr.

Ensuite, il y a les consommateurs dont le budget est serré, et il y en a beaucoup, selon lui. Ces clients achèteront le produit s’il y a une réduction considérable, même si la date d’expiration approche ou qu’un fruit est défraîchi.

Finalement, il y a des personnes qui vont dans les poubelles afin de récupérer les produits qui ont été jetés, mais qui sont encore bons. Cette pratique se voit davantage dans les marchés publics. Selon le spécialiste, certains y sont forcés économiquement alors que d’autres en font une philosophie de vie.

Quelques chiffres

-Plus de six millions de tonnes d’aliments solides sont gaspillés entre la vente au détail et l’assiette.

-Ce nombre équivaut à 183 kg par personne.

-On évaluait que 2,8 milliards de litres de liquides étaient également gaspillés.

(Source : données de 2007, de Statistique Canada)

 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.