Actualités Faits divers et judiciaire

Me Boillat, première femme bâtonnière 0

Par Jean-Luc Doumont

Me Isabelle Boillat, avocate chez Simard Boivin Lemieux.

Me Isabelle Boillat, avocate chez Simard Boivin Lemieux.

Toutes vos nouvelles locales

L’avocate Isabelle Boillat a été honorée du titre de bâtonnière du Saguenay-Lac-Saint-Jean. C’est la première femme au Lac-Saint-Jean à recevoir ce titre.

Le Barreau du Québec existe depuis 71 ans. En plus d’être bâtonnière, elle est aussi la première avocate à recevoir ce titre pour la MRC Maria-Chapdelaine.

« Pour la région, le rôle de bâtonnière, c’est de protéger le public. On s’autorégularise. Il faut veiller à ce que les avocats s’épanouissent dans l’ordre professionnel tout en s’assurant que les formations soient présentes », mentionne-t-elle.

Un autre dossier qu’elle souhaite mettre en avant, c’est l’accessibilité des services pour le nord du Lac-Saint-Jean. Le Tribunal administratif du Québec (TAQ) exige que les représentations soient assurées soit à Chicoutimi et à Alma: « Il faut maintenir les services du palais de justice de Dolbeau-Mistassini », assure-t-elle.

Prison de Roberval

Alors que la prison de Roberval a fait couler beaucoup d’encre, elle a expliqué que pour le conseil du barreau, c’est un dossier réglé et que la prison sera à Roberval.

« Si le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a des idées pour améliorer les services d’accessibilité pour les citoyens, la bâtonnière sera présente ».

Le rôle de bâtonnière, qui durera deux ans, demandera à Isabelle Boillat, pas moins de 700 heures par année et c’est une fonction bénévole qu’elle devra assurée en plus de son travail.

« On me l’a proposé, explique-t-elle. C’est une alternance entre le Lac-Saint-Jean et le Saguenay. C’est un privilège de représenter les avocats ».

C’est le juge Hudon qui a d’ailleurs approché l’avocate pour devenir bâtonnière.

« La fonction est méconnue, le rôle ce n’est pas de faire de la politique, mais de protéger. Ce sont deux choses différentes. Le Barreau du Québec prend des décisions », conclut-elle.
 

Commentaires des lecteurs »

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.